Categories

Nad Al Sheba Turf Sprint (Gr3) : Man of Promise incite à l’opposition

Nad Al Sheba Turf Sprint (Gr3) : Man of Promise incite à l'opposition

International / 05.03.2022

International / 05.03.2022

Man of Promise atomise l’opposition A voir aussi : Meilleures chances pour le jeudi 3 février 2022.

Above Al Sheba Turf Sprint (Gr3) est une super course du samedi qui laissera les plus beaux souvenirs. Man of Promise (Into Mischief), le vainqueur du handicap léger de l’année dernière, vient de partir après plus de dix mois d’absence du Dubai Sprint (L) le 28 janvier. Et là encore, un représentant de la cape bleue de Godolphin a atomisé l’opposition. Cependant, le cheval élevé par Charlie Appleby a affronté deux gagnants de Gr1 : A Case of You (Hot Streak), vainqueur du Prix de l’Abbaye de Longchamp, et Emaraaty Ana (Shamardal), vainqueur de la Sprint Cup à Haydock. Ils ont également terminé au sprint sur la Breeders’ Cup (Gr1) avec la même marche (quatrième et cinquième).

A l’ouverture des stalles, William Buick, qui conduisait l’Homme de promesse et avait le numéro 15 dans les stalles, était certainement ravi de voir que la plupart des pelotons étaient installés à l’extérieur. A 500m du but la plupart des rivaux de Man of Promise ont été largement abordés par leurs partenaires, alors que William Buick était encore debout dans les étriers… Il n’a vraiment demandé qu’à 300m du disque, Man of Promise n’a alors fait qu’une bouchée de ses adversaires, et surtout A Case of You, qui ne voyait que son infériorité, étant deuxième de plus de quatre longueurs. Deux longueurs et demie d’avance sur l’outsider Alkaraama (War Front) à la troisième place. Quatrième, Jadwal (Mustajeeb), le récent deuxième en Lincoln Nautilus après Batwan (Kendargent), va permettre à Nicolas Caullery de construire une lignée pour pouvoir décrire en détail les possibilités de son pensionnaire en Al Quoz Sprint…

C’est un adulte. L’entraîneur de Man of Promise, Charlie Appleby, a déclaré à la presse locale : « J’étais convaincu que l’équipe avait fait du très bon travail avec lui. Il était très beau : il a 5 ans maintenant et je pense que les sprinteurs ont besoin d’un peu de temps pour mûrir. Avec lui, nous a suivi une façon de travailler assez similaire à celle que nous avions à Blue Point. On lui a donné du temps et aujourd’hui on voit qu’il est devenu un sprinteur : ce n’est pas un super gros cheval, mais il a très bien évolué. performance et comme l’a dit William [Buick, ndlr], s’il peut le refaire, nous avons potentiellement un bon espoir. Sera-t-il aussi bon dans le futur que Blue Point ? Peut-on avoir de l’espoir. Il était très coté à 2 ans mais eu peu de soucis « On lui a donné du temps après son retour et c’est grâce à l’équipe qui a su lui redonner un peu de fraîcheur. Il ne travaille pas beaucoup et économise de l’énergie pour la course. »

Strain étoiles soviétiques et Lyphke. Le Man of Promise a été dévoilé lors d’une vente en septembre à Keenland, où les propriétaires l’ont acheté pour 170 000 $. Il est le fils d’un étalon Spendthrift Farm Into Mischief (Harlan’s Holiday). Sa mère, Involved (Speightstown), a remporté deux courses à 2 ans. Man of Promise est actuellement son seul produit noir. La deuxième mère, Winner’s Ticket (Jolie’s Halo), a également remporté la course à 2 ans. On lui doit deux espèces noires : Skipto the Stone (Skip Trial) et My Heavenly Sign (Forest Camp). La quatrième mère, The Very One, est la gagnante de Gr1 à l’hippodrome de Santa Anita. Cette dernière est la soeur de la Soviet Star (Nurei), lauréate du Prix du Moulin de Longchamp et de la July Cup (Grs1), et de Lyphke (Lyphard), autres au Prix d’Astarté (Gr2, à l’époque). Ils ont ensuite été entraînés par André Fabre.

Articles en relation

Nad Al Sheba Turf Sprint (Gr3) : Man of Promise atomise l’opposition en vidéo